Le Nord-ouest du Mexique

      J'ai commencé la visite du Mexique par le Nord-ouest du pays. Vous trouverez dans cet article tout ce qu'il faut savoir si vous êtes de passage à Ciudad Obregón ou à San Carlos, deux villes très différentes et surprenantes. 

Ciudad Obregón

      Pour mon premier stop au Mexique je suis allée à Ciudad Obregón dans l'état de Sonora, au Nord-Ouest du pays. Son nom fait référence à l'homme politique mexicain : Álvaro Obregón Salido, président du pays entre 1920 et 1924. Ciudad Obregón est une ville majoritairement industrielle et agricole qui n'est pas vouée au tourisme. Et, ce n'était d'ailleurs pas la raison de ma venue : j'y suis allée pour le mariage d'un ami. Je n'aurai, en effet, jamais eu l'idée d'aller visiter cette partie du pays qui est souvent réputée comme dangereuse car proche de la frontière américaine. J'ai néanmoins été très heureuse de la découvrir. Commencer mon voyage par cette ville m’a permis d’être complètement immergée dans la culture mexicaine. J'ai pu commencer à découvrir les plats typiques du pays mais aussi de la région : les coyotas (des biscuits  secs sucrés), la cajeta (crème de lait), les chilaquiles ou encore la Bacanora (mezcal : alcool d'agave) etc. Le fait que la ville ne soit pas touristique m'a également obligé à parler espagnol ce qui ne fut pas toujours facile, surtout pour me faire comprendre mais qui m'a permis d'être encore plus proche de la culture locale




     
      La majorité des choses à découvrir se situent dans le nord de la ville. Il est à noter que le sud de la ville reste à éviter pour des raisons de sécurité. Le centre ville, lui, est assez petit, s'y trouve la Plaza Alvaro Obregón, où est exposée une statue de l'homme politique, une petite cathédrale à l'architecture moderne et le palais municipal : el Palacio de Cajeme. Lors de la visite de la ville j'ai parlé avec plusieurs habitants pour leur demander des informations ou des précisions. Tous ont été extrêmement bienveillants et disponibles, alors même que la barrière de la langue aurait pu être un obstacle. Je garde de ses différents échanges un très beau souvenir. 

      En continuant votre route, vous trouverez un marché artisanal couvert : el mercado municipal. Ouvert depuis 1945, s'y trouve des  choses très diverses : des mets locaux, des habits ou encore des bijoux en argent. L'argent provient de cette région du pays et est donc à des prix très avantageux par rapport au reste du Mexique. A quelques rues de là se trouve une petite ruelle : la callejon del arte. Ce projet, a l'initiative et fait par des citoyens, a pour but d'offrir une nouvelle vision de la ville aux plus jeunes générations. Ce qui a donné naissance à cette jolie petite rue aux murs recouverts d'oeuvre et aux parapluies la surplombant. Autant pour la beauté des oeuvres que pour le message implicite qui se cache derrière ce lieu mérite d'être visité.


✗ Le climat : désertique, il pleut peu et il fait chaud tout au long de l'année avec 20° en moyenne. 

✗ Pour se loger : nous étions au Best western qui est très correct mais un peu excentré. Je vous conseille donc plutôt le Quality inn pour sa proximité avec le centre ville.

✗ Pour se déplacer : Uber est accessible dans toutes la ville et est le plus pratique pour se déplacer. Si vous souhaitez vous balader dans d'autres villes aux alentours, il vous faudra néanmoins louer une voiture.
  

San Carlos

      La ville se trouve à environ 2h30 en voiture de Ciudad Obregón. J'ai adoré tous les paysages que l'on voit sur la route, des falaises à perte de vue, des vieux wagons de train : un vrai décor de Western ! On croise aussi aux abords des villages des commerçants locaux qui, sur le bord de route vous proposent du poisson, des crevettes, ou toute sorte de nourriture. 
      
      A San Carlos, se trouve la playa piedras pintas. C'est une petite crique de la baie de Californie située entre l'eau et les rochers dont le fameux Cerro Tetakawi. C'est sur cette falaise qu'au XIXème siècle des Yaquis se sont battus et reclus contre le gouvernement de Portofirio Diaz. Pour les dissuader de résister, le gouvernement déporta les hommes Yaquis jusqu'à la péninsule du Yucatan pour les réduire en esclavage. Ne laissant dans la région que les femmes, personnes âgées et enfants qui continuèrent à résister après le départ des hommes. Pour les plus courageux d'entre vous, vous pourrez monter en haut de cette colline qui vous offrira une très belle vue.




      Un peu plus loin sur la route se trouve la playa los algodones. Son nom dont la traduction littérale est la plage des cotons fait référence aux dunes de sables qui la bordent en forme de boules de coton. C'est le lieu idéal pour effectuer toutes sortes d'activités : du kitesurf, de la plongée, du jet ski ou encore pour s'attabler. Pour se dernier point je vous conseille grandement le Sunset bar & grill où tout fut parfait du service, aux plats en passant par la décoration soignée du lieu. 





✗ Yaqui : signifie « celui qui parle haut ». Ils sont originaires des berges du Río Yaqui, fleuve qui traverse l'Etat de Sonora et seraient des descendants des Toltèques, qui ont eux vécus entre le Xème et le XXIème siècles. Vous trouverez dans tout l'Etat de Sonora la représentation d’un homme arborant une tête de cerf au dessus de la sienne. Cela représente el Danzante del Venado, traduit littéralement par « le danseur du cerf ». Dans la culture Yaqui l'homme personnifie le cerf en ayant la tête de l'animal sur la sienne. Au cours de ce rituel, qui fait référence à la chasse du cerf, un homme danse aux rythmes de la musique en imitant les mouvements de l'animal. 
           Si vous souhaitez en savoir plus sur le peuple Yaqui, la ville de Cócorit, au nord d'Obregón, a consacré un musée entier sur leur histoire. L'un des guides y parle en plus le Français. 


    
    Le Nord-ouest fut riche en découverte, surtout sur le plan culturel. Je retiendrai, en plus de ces paysages fascinants, la gentillesse de toutes les personnes que j'y ai rencontré. J'espère avoir su vous donner envie de visiter cette partie du pays, trop peu connue et pourtant si belle. TFW 

Aucun commentaire: